Petit guide pour une quarantaine saine et transformatrice

Petit guide pour une quarantaine saine et transformatrice

Je pensais écrire au mois de mars sur la mission de vie ou l’alimentation consciente. En fait, je pensais faire beaucoup de choses en mars. Et en disant cela, une image me vient à l’esprit : celle d’un cadre qui était accroché dans une salle de coworking où je donnais des séances de coaching il y quelque temps déjà, et qui disait : “la vie, c’est ce qui arrive pendant que tu prévoies autre chose”. Dans ces moments de grande incertitude, la meilleure option que nous avons, c’est certainement de “calculer un nouvel itinéraire”.

J’ai donc redéfini hier quelle allait être ma contribution en cet instant, et j’ai décidé de consacrer ce nouvel article à explorer comment réaliser une quarantaine saine et transformatrice.

Parce que si ce changement soudain de routine nous défie à plusieurs niveaux : économique bien sûr, mais aussi psycho-émotionnel et physique, il nous offre également une opportunité extraordinaire d’entamer une profonde transformation vers une vie plus saine et épanouissante. On dit que nous avons besoin de 21 jours pour mettre en place une nouvelle habitude de vie, et si nous profitions de cette quinzaine pour préparer un nouveau départ ?


Conseil n°1 : Fixe-toi un objectif transformateur

“When you are in a dark place, you sometimes tend to think you’ve been buried. Perhaps you’ve been planted. Bloom.” 

De ma fenêtre, je vois les bourgeons verdoyants des platanes de ma rue. Une fois la quarantaine terminée, ces derniers arboreront de belles feuilles vertes. Et, je crois que ces jours de réclusion nous offrent, à nous aussi, la possibilité de nous réaliser et de faire un véritable saut transformateur. Le rythme général qui baisse, et l’énergie qui se concentre vers notre monde intérieur : cela constitue une conjoncture fantastique pour matérialiser nos rêves. Il suffit de choisir quelles sont les graines que nous voulons voir pousser en ce moment précis et, pour beaucoup, si crucial.

Idées d’habitudes santé :

  • Identifie ton (tes) objectif(s) de transformation pour cette quarantaine, en te demandant par exemple :
    • Qu’est-ce que j’aimerais avoir réalisé après ces deux semaines de confinement ?
    • Qu’est-ce qui me rendrait fier ?
    • Qu’est-ce que ma vie me demande en ce moment ?
    • Quelle est cette chose importante que je repousse sans cesse ?
  • Lorsque tu l’as, fais une liste d’au moins 5 activités qui te rapprochent de ton (tes) objectif(s). Et si tu ne sais pas quel est ton objectif de transformation, comme le dit si justement Viktor Frankl, tu en a déjà un : le trouver.
  • Et maintenant vient le plus important : consacre un moment CHAQUE jour de cette quarantaine à ces activités.

Conseil n°2 : Muscle ta créativité

The greatest danger in times of turbulence is not the turbulence; it is to act with yesterday’s logic.” – Peter Drucker

Il est très probable qu’il y ait un avant et un après l’épidémie mondiale de coronavirus. Une bonne occasion de se rappeler que l’avenir n’est pas écrit, et qu’il serait opportun que chacun d’entre nous sorte sa meilleure plume de l’encrier ! La créativité est un super pouvoir qui nous permet de surfer sur les vagues de la vie, sans résistance et avec résilience, et qui se travaille comme n’importe quel autre muscle.

Idées d’habitudes santé :

  • Profite de la quarantaine pour essayer une nouvelle habitude : méditer, faire du yoga, prendre le petit déjeuner à la maison, pratiquer la gratitude quotidienne, etc. Si tu souhaites gagner en vitalité, tu trouveras quelques idées d’habitudes santé dans cet article : Vitalité : 5 clés pour être plein d’énergie au réveil !
  • Surprends-toi et apprends quelque chose de complètement nouveau : pas la peine que ça ait à voir directement avec la réalisation de ton objectif transformateur, en fait, plus c’est inattendu, mieux c’est. L’idée est d’ouvrir de nouvelles connexions neuronales, d’élargir ta façon de voir le monde et d’oxygéner ton esprit avec de l’air frais. Aimerais-tu apprendre à faire ton pain ?
  • Écris un journal et pratique l’écriture libre avec, par exemple, le rituel des Morning Pages.

Conseil n°3 : Mets ta maison en ordre, mets ta vie en ordre

“You are your home.”

Toutes les citations me viennent en anglais aujourd’hui ! Il est clair que notre environnement physique a un impact énorme sur notre santé et notre bien-être. Et le confinement à la maison ne vient qu’accroître l’importance de s’assurer que notre environnement soit sain et génère un état d’esprit positif.

Idées d’habitudes santé :

  • Aère régulièrement et nettoie ta maison avec des produits aussi naturels que possible. Une bonne hygiène n’a pas à être toxique.
  • Libère l’énergie dans ta maison :
    • Ordonne tes affaires : que chaque objet ait un endroit, que chaque endroit ait sa fonction.
    • Répare les objets cassés. Ce point est essentiel dans la tradition Feng Shui : il s’agit de valoriser ce que nous avons.
    • Défais-toi de ce que tu n’utilises plus : offre-le, vends-le ou jette-le, s’il n’y a pas d’autre option.
  • Enfin, il est peut-être temps de voir grand. Parcours les différentes pièces et note toutes les idées qui te viennent à l’esprit pour transformer ton chez-toi en la maison de tes rêves.

Conseil n°4 : Surveille ta consommation d’écrans

“It’s not because something is good that more of it is better.” – Joshua Rosenthal.

S’il est déjà très important dans la vie quotidienne de réguler notre consommation de technologie, en quarantaine – lorsque le téléphone portable et l’ordinateur peuvent devenir, en plus des outils de travail, nos seules sources de contact et de distraction – cela devient absolument indispensable. Pourquoi ? Eh bien, la liste des arguments est longue… Parce que les messages nous interrompent constamment et rendent très difficile l’entrée dans l’état de flow, ou simplement la réalisation d’une activité. Parce que ces stimuli cyber-sociaux sont méga-addictifs. Parce que regarder des écrans avant de s’endormir perturbe le sommeil. Et enfin et surtout, car ils peuvent être une source de négativité (qui pourrait être encore plus dévastatrice que le virus lui-même).

Idées d’habitudes santé :

  • Mets ton portable en mode avion, ou du moins en silencieux, lorsque tu es occupé (surtout lorsque tu travailles sur ton objectif).
  • Définis des heures précises pendant la journée pour regarder ton téléphone, répondre aux messages, et regarder les réseaux sociaux ou la télévision. And stick to it!
  • Est-ce que tu oserais tenter un petit jeûne technologique ? Mon défi : 8 h sans écrans. Et si tu t’ennuies, tant mieux, c’est une condition parfaite pour commencer à créer.

Conseil n°5 : Bouge !

“Mens sana in corpore sana.”

L’un des plus grands challenges de la quarantaine est de ne pas se transformer en une brochette de guimauve à moitié brûlée… Il est absolument essentiel pour notre santé de maintenir une bonne dynamique de mouvements au quotidien. Je dirais que les deux principales priorités à cet égard, sont le maintien de la flexibilité et de la masse musculaire. Si tu peux aussi faire du cardio et augmenter ta résistance à l’effort, tant mieux, mais je pense que ce n’est pas le plus important. La bonne nouvelle, c’est que tu n’as pas besoin d’aller à la salle de sport pour couvrir tes besoins les plus élémentaires. En fait, les centenaires des Zones Bleues ne pratiquent pas de sport, mais se déplacent naturellement tout au long de la journée (voir mon post précédent: Santé : Les 9 leçons des Zones Bleues pour une vie longue, heureuse et pleine de santé).

Idées d’habitudes santé :

  • Si tu travailles assis, lève-toi régulièrement pour travailler un moment debout ou faire un petit tour dans ta maison.
  • Fais une série d’étirements complets au moins 2 fois par jour.
  • Réserve de 30 minutes à 1 heure chaque jour pour faire de l’exercice. Cela peut être un mouvement improvisé comme danser, discipliné comme faire du yoga (je viens de recevoir mon tapis de yoga, alléluia !), faire du pilates, soulever des poids… ou pragmatique comme aller au jardin, ou utiliser les escaliers au lieu de l’ascenseur pour aller au supermarché, hehe. Enfin, il y a plein de tutos sur Internet, et les cours en ligne se développent également.

Conseil n°6 : Cuisine plus. Mange moins et mieux.

“Eat food. Not too much. Mostly plants.” – Michael Pollan

Une autre pièce importante du puzzle pour sortir de la quarantaine en forme, est de prendre soin de ton alimentation. Le mode de vie sédentaire induit par le confinement a un impact significatif sur nos besoins, tant sur le plan énergétique que psychologique, et la faim émotionnelle peut dangereusement s’associer à l’opportunité de grignoter constamment… C’est pourquoi il est très important d’éteindre le mode pilote automatique pour manger, non pas comme hier, mais comme ton corps en a réellement besoin aujourd’hui, et comme s’il y avait un lendemain, car il y aura un 🙂

Idées d’habitudes santé :

  • Très important : ne mange que lorsque tu ressens de la faim physique. Sois conscient de tes nouveaux besoins physiologiques : il peut être nécessaire de modifier tes horaires ainsi que le nombre de repas pris par jour.

Tu te demandes peut-être comment faire la différence entre la faim physique et la faim émotionnelle, c’est relativement facile :

Faim physique Faim émotionnelle
Graduelle Soudaine 
Sensation dans l’estomac Sensation diffuse
Facile à satisfaire Capricieuse

Et si tu as un doute, demande-toi : est-ce que je mangerais une pomme ? Si le résultat du test est positif, c’est probablement de la faim physique. Et si c’est juste de l’ennui masqué, tu ne te feras pas de mal avec une pomme. N’oublie pas que la faim émotionnelle doit également être satisfaite, mais pas avec de la nourriture. Il se peut que tu aies besoin d’un peu d’action, ou au contraire d’une pause, ou peut-être qu’il s’agit de recevoir un peu d’affection ou de verbaliser une émotion.

  • Ajuste en priorité la quantité d’hydrates de carbone raffinés (sucres et farines blanches: pain, pâtes, biscuits, viennoiseries…) et de graisses saturées (produits transformés et ou d’origine animale : charcuterie, fromage, beurre…). Pour faciliter l’adaptation, il peut être utile de se concentrer sur l’augmentation de la quantité de fruits et légumes, en particulier consommés crus.
  • Si tu fais partie de ceux qui prennent le petit déjeuner dans une cafétéria en allant au travail, je te propose d’essayer de nouvelles recettes de petit déjeuner maison, créatifs et sains. Tu trouveras ici la recette de la fantastique crème Budwig, ainsi que le lien vers l’ensemble de mes recettes.

Et si tu profitais de la quarantaine pour améliorer en profondeur ton alimentation ou faire une cure détox ? Si tu t’en sens l’envie, compte sur moi !


Conseil n°7 : Pratique la Slow Life

“Se concentrer sur le présent est le meilleur remède pour que l’avenir ne soit pas rempli de regrets dus au passé.” – La Méthode Ikigai

Tu sais quoi ? J’ai envie de méditer un moment avant de continuer à écrire cette partie du guide. Maintenant, oui. Depuis plusieurs semaines, je pratique des moments de pleine conscience au quotidien. J’ai commencé par la méditation, puis je me suis initiée au mindful eating, et maintenant je multiplie les petits moments d’attention. A quoi je pense ? Comment je me sens sur le plan émotionnel ? Quelles sont les sensations corporelles ? Cette pratique simple m’ancre dans le présent éternel, me fait me sentir pleinement vivante (as-tu déjà écouté les battements de ton cœur ?), et je pense que ça m’aide à être une meilleure personne chaque jour.

Idées d’habitudes santé :

  • Ne fais qu’une chose à la fois. Il est plus que prouvé que le multitasking, en plus d’être contre-productif, nous surcharge mentalement.
  • Initie-toi à l’exercice de la pleine conscience avec la méditation ou l’alimentation consciente (mindful eating). La clé du succès c’est d’être constant : 5 minutes chaque jour valent plus qu’une heure par semaine.
  • Fais quelques exercices de respiration consciente plusieurs fois par jour (par exemple 4 s inspire par le nez, 7 s retiens ta respiration, 8 s expires par la bouche – 4 fois de suite). Il peut être utile de mettre une alarme ou d’associer cette habitude à des moments précis de la journée afin de prendre le pli.

Conseil n°8 : Fais de petits (ou grands) actes de générosité

“Ce que tu donnes, tu te le donnes. Ce que tu ne donnes pas, tu te l’enlèves” – Alejandro Jodorowsky

L’isolement n’a pas à être vécu comme une expérience égoïste. En fait, je suis profondément émue d’être témoin de tant de solidarité au cours de ces derniers jours. Dans une situation aussi grave, il y a de nombreux besoins à couvrir et, heureusement, il existe des milliers de façons de contribuer aussi depuis son domicile.

Idées d’habitudes santé :

  • Passe quelques minutes chaque jour à réfléchir aux besoins de ta communauté en général, ainsi qu’à chaque membre de ton entourage.
  • Offre au monde un peu de ton talent ou de tes ressources en tant que bénévole indépendant (ou non).
  • Pratique la gratitude quotidiennement (ça se marie très bien avec la méditation). Et n’hésite pas à communiquer ta gratitude !

Je voudrais terminer ce petit guide pour une quarantaine saine et transformatrice avec un extrait du livre Cuentos Medicina écrit par Myriam Aram :

“- Avez-vous peur de la mort, grand-mère ? – Ma petite, je n’ai pas peur de mon hiver. Parce que je n’ai pas passé mes années distraite de ma Vie, mais je l’ai vraiment vécue. “

Je pense que la pire chose qui puisse nous arriver dans la vie, c’est d’en être distrait : vivre en remplissant notre existence de bruit et d’activités aussi vides de sens que les calories des aliments ultra-transformés. Et je pense que la meilleure chose qui puisse nous arriver en ces moments de crise, c’est justement d’utiliser ce temps de pause pour se concentrer sur ce qui compte vraiment.

Merci. J’espère que ce petit guide te sera utile. Si tu veux que je t’accompagne vers une vie plus saine et épanouissante, n’hésite pas à me consulter !

Prends soins de toi,
Maria.


Livres relatifs au sujet de l’article :

  • “La Méthode Ikigai”, Héctor García et Francesc Miralles
  • “Les 7 Habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent”, Stephen Covey.
  • “¿Qué harías si no tuvieras miedo?”, Borja Vilaseca
  • “The Artist Way”, Julia Cameron

Links relatifs au sujet de l’article :

PS : Et si le contenu de cet article t’intéresse, le partager te rendra heureux 🙂


Si tu souhaites que je t’accompagne dans ton processus de transformation vers une vie saine et pleine de sens :

DEMANDE TA SESSION GRATUITE

Si tu veux apprendre à t'alimenter sainement et à prendre soin de toi, je t’invite à :

Rejoindre le Blog


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *